Pédophilie: Devant son clergé, le cardinal Barbarin reconnaît des « erreurs »

220 prêtres étaient réunis ce lundi lors d’une réunion à huis-clos pour évoquer les affaires de pédophilie au sein de l’église.

Le cardinal Barbarin a reconnu ce lundi dans un communiqué « des erreurs dans la gestion et la nomination de certains prêtres ». Confronté à un scandale de pédophilie et d’agressions sexuelles dans son diocèse de Lyon, il avait réuni 220 prêtres lors d’une réunion à huis clos à Ecully, dans le Rhône. Une victime du père Bernard Preynat, mis en examen fin janvier pour des agressions sexuelles commises sur des scouts il y a plus de 25 ans, est venue donner son témoignage, rapporte BFMTV.

« Le cardinal a notamment reconnu que le diocèse avait commis des erreurs dans la gestion et la nomination de certains prêtres », a souligné le communiqué.


« Il est apparu que, dans la connaissance de certains faits, on n’avait pas tous les éléments. Nous avons manqué à nos obligations d’investigation, de recherche de la vérité », a souligné lors d’une conférence de presse à l’évêché Yves Baumgarten, vicaire général modérateur du diocèse, souligne l’AFP. L’agence rapporte que le vicaire, interrogé sur d’éventuels appels à la démission du cardinal, a répondu que certains prêtres étaient favorables à une mise en retrait le temps des enquêtes judiciaires, mais que la grande majorité d’entre eux était favorable à la poursuite de la mission de l’archevêque.

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.