Pas de vote sur les armes au Congrès malgré un sit-in d’élus démocrates

Les parlementaires démocrates ont échoué jeudi à faire voter un texte limitant l’accès aux armes à feu, dix jours après la sanglante attaque d’Orlando, malgré un sit-in inhabituel au Congrès américain.

Soutenus par Barack Obama, des parlementaires démocrates avaient entamé mercredi ce sit-in, unique dans l’histoire récente du Congrès, poussant le président de la Chambre, Paul Ryan, à faire usage de son marteau pour convoquer une session tard dans la nuit, rapporte l’AFP.

sit in congres

Le sit-in des démocrates au congrès. Photo Reuters

Paul Ryan, qui a qualifié le sit-in de «coup de pub», a cependant refusé de permettre le vote sur deux propositions de loi réclamées par les démocrates: l’un étend les vérifications d’antécédents à toute vente d’armes lors de foires ou sur internet, et l’autre empêche les personnes figurant sur les listes de surveillance terroriste d’acquérir une arme.

La majorité républicaine refuse ardemment toute remise en cause du droit de s’armer, inscrit dans la Constitution.

Le président de la Chambre a appelé à voter sur d’autres questions, alors que les élus démocrates scandaient «No bill, no break» (pas de texte de loi, pas de pause), pour protester.

Après un vote jeudi à l’aube sur le virus Zika, 15 heures après le début du sit-in, la session a été ajournée pour deux semaines et les républicains ont commencé à quitter le bâtiment. Mais une vingtaine d’élus démocrates demeuraient dans le bâtiment aux premières heures jeudi, sans que leurs intentions soient claires sur une éventuelle poursuite du mouvement, souligne l’AFP.

Le sit-in a envoyé «un message fort», a estimé le représentant démocrate Steny Hoyer. «La lutte va continuer quand le Congrès reprendra sa session» le 5 juillet», a-t-il ajouté.

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.