Norvège: l’extrémiste Anders Breivik reconnu victime de traitement « inhumain »

Un jugement qui choque et provoque déjà un tollé. Emprisonné depuis 2012, Anders Breivik vient de gagner un procès intenté contre l’Etat norvégien pour dénoncé ses conditions de détention. La justice du pays a donné raison à l’extrémiste, qui a tué 77 personnes en 2011 sur l’île d’Utoya, en estimant qu’il est victime de traitement « inhumain ».

« La Cour (…) est arrivée à la conclusion que le régime carcéral implique un traitement inhumain de Breivik », a estimé le tribunal d’Oslo.

Cette décision de justice est notamment motivé par le fait que l’extrémiste de 37 ans est maintenu à l’isolement depuis près de cinq ans. Une violation de l’article 3 de la Convention européenne des droits de l’Homme. La juge a en revanche débouté Breivik concernant le contrôle de sa correspondance. Il reprochait à l’Etat norvégien de ne pas garantir son « droit au respect de la vie privée », couvert par l’article 8 de cette Constitution, souligne l’afp.

Mots clés:
· ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.