Mossack Fonseca porte plainte pour piratage

Alors que les médias s’intéressent aux documents révélés par l’enquête Panama Papers, qui ont déjà causé l’éviction du Premier ministre islandais, le cabinet au centre de l’affaire porte plainte.

Sous le feu des projecteurs de la presse mondiale, le cabinet d’avocat panaméen Mossack Fonseca, au centre de l’enquête Panama Papers, a décidé de porter plainte pour piratage informatique. Interrogé par l’AFP, le fondateur et directeur du cabinet, Ramon Fonseca Mora, a déclaré : « Nous avons un rapport technique qui dit que nous avons été piratés à partir de serveurs étrangers » et dit avoir« déposé plainte auprès du parquet ».

Alors que la presse se focalise sur le contenu de ces documents, qui révèlent au fil de leur égrainement des pratiques d’optimisation et d’évasion fiscale de célébrités (hommes d’État, grands patrons, sportifs vedettes…), Ramon Fonseca Mora déplore que « personne ne parle du piratage » du cabinet, selon lui, « le seul crime qui a été commis », et que « le monde est déjà en train d’accepter que la vie privée n’est pas un droit de l’homme ».

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.