Mort de Mohamed Ali à l’âge de 74 ans

Mohamed Ali, légende de la boxe, est décédé à l’âge de 74 ans, ce vendredi à Phoenix (Arizona).

La légende de la boxe ,Mohamed Ali, s’est éteinte ce vendredi. Le triple champion du monde des lourds, hospitalisé depuis jeudi pour un problème respiratoire, est décédé ce vendredi à Phoenix (Arizona) à l’âge de 74 ans.

mohamed ali 2

« Après un combat de 32 ans contre la maladie de Parkinson, Mohamed Ali est décédé à l’âge de 74 ans, a annoncé son porte-parole Bob Gunnell. La famille Ali voudrait remercier tous ceux qui l’ont accompagné par leurs pensées, prières et soutien et demande le respect de son intimité. »

Plusieurs réactions sont survenues suite au décès de l’ancien champion du monde des lourds Mohamed Ali. En voici certaines relayées par l’AFP  :

George Foreman, ancien champion du monde des lourds, battu par Ali dans l’un des combats les plus célèbres de l’histoire «The Rumble in the Jungle» (sur son compte Twitter): «Ali, Frazier et Foreman, nous ne faisions qu’un. Une partie de moi s’en est allée, la plus grande partie».

Mike Tyson, ancien champion du monde des lourds (sur son compte Twitter): «Dieu est venu chercher son champion, adieu au plus grand @MuhammadAli TheGreatest RIP».

Floyd Mayweather, ancien champion des mi-moyens, invaincu en 49 combats, et jeune retraité: «Nous avons perdu une légende, un héros et un grand homme. Il est l’un de ceux qui m’ont ouvert la voie pour que je devienne celui que je suis. Les mots sont insuffisants pour dire ce que Mohamed Ali a fait pour notre sport. Personnellement, ce qu’il m’a montré, c’est qu’il ne faut jamais avoir peur, jamais arrêter de croire et jamais se contenter de moins».

Evander Holyfield, ancien champion du monde des lourds: «C’est une perte énorme. Je voulais être comme lui, il m’a inspiré […] On m’a demandé un jour si je voulais battre son record (Ali a conquis un titre mondial des lourds à trois reprises, NDLR) et j’ai répondu non, car cela voulait dire qu’il fallait que je perde, mais pour revenir d’une défaite, il faut être plus fort encore et c’est ce qu’Ali a montré durant sa carrière».

Don King, promoteur du «Rumble in the Jungle»: «C’était quelqu’un de merveilleux, pas seulement comme boxeur mais comme être humain, comme icône. Mohamed Ali ne mourra jamais, il est comme Martin Luther King. Son esprit vivra à jamais».

Oscar de la Hoya, ancien champion sacré dans six catégories différentes, désormais promoteur: «Il est celui qui a propulsé la boxe dans son âge d’or et rendu populaire notre sport. Ali incarnait le courage, il n’a jamais choisi la facilité, que ce soit sur les rings de boxe et en dehors. Au moment de célébrer sa vie, il faut se souvenir qu’il a toujours cherché la grandeur dans tout ce qu’il a fait».

Bob Arum, promoteur de boxe: «C’est à n’en pas douter la personne qui a le plus transformé notre époque, c’était un grand sportif, quelqu’un qui savait se faire comprendre, se faire entendre, qui disait haut et fort ce qu’il croyait être juste».

Manny Pacquiao, légende philippine de la boxe et jeune retraité: «Nous avons perdu un géant, la boxe a beaucoup profité des talents de Mohamed Ali, mais pas autant que les hommes de son humanité».

Lennox Lewis, ancien champion du monde des lourds (sur son compte Twitter): «Un géant parmi les hommes, Ali s’est montré grand dans son talent, son courage et ses convictions, à un point que la majorité d’entre nous ne sera jamais capable de comprendre véritablement. RIPAli»

Barack Obama, président des États-Unis: «Son combat en dehors du ring lui a coûté son titre, lui a valu nombre d’ennemis. Mais Ali a tenu bon».

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.