Matthew menace la Floride: 1,5 million de personnes appelées à évacuer

Deux millions et demi d’Américains ont été sommés d’évacuer le littoral atlantique, dont un million et demi en Floride seulement, à l’approche jeudi du dévastateur ouragan Matthew qui a déjà fait près de 70 de morts dans les Caraïbes et dévasté Haïti.

Un million et demi d’habitants de Floride ont ordre d’évacuer, a annoncé le gouverneur de l’État jeudi.

« Nous sommes particulièrement inquiets pour Palm Beach (sud-est de la Floride). C’est la première zone qui va être touchée et cela va arriver dans les heures qui viennent. Il ne reste pas beaucoup de temps », a mis en garde le gouverneur, au ton grave, lors d’un point de presse.

Le sud d’Haïti, où 23 personnes sont mortes selon un bilan encore très provisoire, restait essentiellement coupé des secours jeudi, 48 heures après que Matthew eut frappé de plein fouet.

L’ouragan, qui doit s’abattre sur la Floride dans la nuit de jeudi à vendredi, selon le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC), pourrait se renforcer en catégorie 4 (sur une échelle de 5) à l’approche des côtes américaines.

« C’est le plus puissant ouragan touchant cette zone depuis des décennies », selon le NHC.

« N’allez pas faire du surf, n’allez pas sur les plages. Vous serez tués », a mis en garde jeudi le gouverneur de Floride, Rick Scott, lors d’un point de presse au ton grave.

« Le temps presse », a-t-il souligné, tentant de convaincre les habitants de prendre le danger au sérieux et de se réfugier dès à présent dans les abris le plus possible à l’intérieur des terres.

« Nous espérons le mieux, mais nous nous préparons au pire », a-t-il déclaré, en prévenant que les vents pourraient atteindre jusqu’à 240 km/h.

Le gouverneur Scott qui utilise abondamment son compte Twitter officiel pour communiquer les derniers développements concernant Matthew, y annonce qu’une ligne téléphonique d’urgence a été mise en activité.

Il a annoncé avoir activé 1000 membres supplémentaires de la Garde nationale, portant à 2500 le nombre de militaires prêts à aider aux évacuations et à l’aménagement des abris. Quelque 4000 membres supplémentaires sont en alerte et peuvent être déployés rapidement.

Source : AFP

Mots clés:
· · · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.