L’ex-président tchadien coupable de crimes contre l’humanité

L’ex-président tchadien Hissène Habré, responsable d’une répression terrible pendant son règne (1982 à 1990), a été reconnu coupable lundi notamment de crimes contre l’humanité et condamné à la prison à vie, au terme d’un procès sans précédent.

Hissène Habré a été reconnu coupable de crimes contre l’humanité, viols, exécutions, esclavage et enlèvement par le Tribunal spécial africain qui le juge à Dakar, indique l’AFP.

«Hissène Habré, la Chambre vous déclare coupable (…) des crimes contre l’humanité de viol, d’esclavage forcé, d’homicide volontaire, de pratique massive et systématique d’exécutions sommaires, d’enlèvement de personnes suivi de leur disparition, de tortures et d’actes inhumains», a déclaré le président du tribunal, le Burkinabè Gberdao Gustave Kam.

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.