Les propos de Bernie Sanders sur Israël divisent l’électorat juif

Le candidat démocrate Bernie Sanders a brisé un tabou de la campagne présidentielle américaine lorsqu’il a jugé disproportionnée la réponse d’Israël dans la guerre à Gaza en 2014 et réclamé une approche plus équilibrée sur le conflit israélo-palestinien.

À quelques jours des importantes primaires dans l’État de New York, les déclarations du sénateur du Vermont jeudi lors d’un débat télévisé où il était opposé à Hillary Clinton ne sont pas passées inaperçues.

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou «n’a pas toujours raison», a dit M. Sanders. «On ne peut pas continuer à considérer les choses à sens unique».

«Si nous voulons un jour apporter la paix dans cette région, qui a vu tellement de haine et de guerre, il va falloir que nous traitions le peuple palestinien avec respect et avec dignité», a-t-il ajouté.

La ville de New York compte une très importante communauté juive et Bernie Sanders est le seul candidat à être lui-même de religion juive. Il a même un temps vécu en Israël, rappelle l’Afp.

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.