Les avocats de Salah Abdeslam renoncent à le défendre

Les avocats de Salah Abdeslam, suspect-clé des attentats de Paris du 13 novembre 2015, renoncent à défendre leur client, ont-ils annoncé dans un entretien à la chaîne française BFM TV mercredi.

« On a décidé l’un et l’autre de renoncer à la défense » d’Abdeslam. « Nous avons la conviction qu’il ne s’exprimera pas et qu’il appliquera le droit au silence », a expliqué l’avocat français Frank Berton aux côtés de son confrère belge Sven Mary.

« Dans cette position qui est la nôtre qu’est-ce que vous voulez qu’on fasse ? Nous l’avons dit dès le début, nous avons prévenu, si notre client reste muet nous quitterons sa défense », a poursuivi Me Berton.

« Quand on a le sentiment d’être là pour faire des visites sociales à la prison, à ce moment-là une décision doit être prise », a ajouté Me Mary.

Selon Me Berton, Abdeslam a « écrit au juge d’instruction pour l’informer qu’il ne veut plus être représenté ». « Lors de sa première audition en France, il l’avait même dit devant le juge : il allait s’expliquer ultérieurement. Je l’ai vu une dizaine de fois, nous nous sommes parlé régulièrement au téléphone. Aujourd’hui, il refuse de répondre à une quelconque question du magistrat antiterroriste. Je pense qu’il n’aura pas d’autre d’avocat. Il n’en a plus envie. Salah Abdeslam abandonne. C’est comme un suicide, je le crains », s’inquiète Me Berton dans une interview à l’hebdomadaire L’Obs.

Mis en examen pour assassinats terroristes et suspect-clé des attentats parisiens qui ont fait 130 morts, Salah Abdeslam est détenu à l’isolement depuis le 27 avril dans une prison au sud de Paris et placé sous vidéosurveillance 24 h/24.

Source : AFP

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.