Le Sénat brésilien s’apprête à suspendre la présidente Rousseff

Le Sénat brésilien a ouvert mercredi une séance historique pour, sauf surprise, écarter du pouvoir la présidente Dilma Rousseff et la soumettre à un procès en destitution pour maquillage des comptes publics.

Le vote devrait survenir tard dans la nuit, l’opposition affirmant avoir la majorité simple (41 voix) requise pour suspendre pendant six mois la première femme présidente du Brésil, dans l’attente de son jugement.

«Nous avons 20 voix, eux 50 environ (…). Il n’y a pas de miracle», a reconnu avant le vote le sénateur du Parti des travailleurs (PT, gauche) au pouvoir Paulo Paim. «Nous sommes convaincus que nous pouvons écarter du pouvoir la présidente», a affirmé le sénateur Ricardo Ferraz (PSDB, opposition), rapporte l’AFP.

Cette féroce bataille politique atteint son apogée à moins de trois mois de l’ouverture des Jeux olympiques de Rio, décrochés en 2007 par l’ancien président Lula, mentor politique de Dilma Rousseff.

Mots clés:
·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.