Le régime syrien reprend Palmyre à Daech

L’armée syrienne appuyée par l’allié russe a infligé une cuisante défaite dimanche au groupe État islamique (EI) en lui reprenant la ville de Palmyre, et promis de chasser l’organisation djihadiste de ses principaux fiefs en Syrie, a rapporté l’AFP.

Il s’agit de la victoire la plus importante du régime face à l’EI depuis l’intervention militaire fin septembre 2015 dans le conflit syrien de la Russie, allié indéfectible du président Bachar al-Assad.

Après avoir reconquis Palmyre, les forces prorégime n’auront qu’à déloger l’EI de la localité d’Al-Alianiyé, située à 60 km plus au sud, pour reprendre le contrôle du désert syrien et avancer vers la frontière avec l’Irak, contrôlée en grande partie par les djihadistes.

S’exprimant devant des députés français en visite à Damas, M. Assad a qualifié d’«important exploit la libération de Palmyre (centre)», une ville vieille de plus de 2000 ans dont les ruines sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Il s’agit d’une «nouvelle preuve de l’efficacité de la stratégie de l’armée et de ses alliés dans la guerre contre le terrorisme, en comparaison avec le manque de sérieux de la coalition menée par les États-Unis» contre l’EI, a-t-il ajouté, selon l’AFP.

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.