Le président du Mexique accusé d’avoir plagié sa thèse

Le président mexicain Enrique Peña Nieto aurait plagié une grande partie de sa thèse présentée il y a 25 ans pour l’obtention de son diplôme universitaire en droit, selon l’enquête menée par un média local.

Le site web d’information Aristegui Noticias a publié, lundi, un reportage portant sur l’analyse de la thèse remise en 1991 par M. Nieto.

Il en ressort que 29 pour cent du travail académique aurait été plagié à partir d’autres ouvrages scientifiques. Vingt paragraphes de la thèse sont notamment tirés d’un livre écrit par l’ancien président Miguel de la Madrid et recopiés mot pour mot. Aucune citation ni référence bibliographique n’apparaissent en lien avec ce passage.

Un porte-parole d’Enrique Peña Nieto a minimisé ces révélations, lundi, en disant que le président avait répondu à toutes les exigences requises pour obtenir son diplôme de l’Université panaméricaine et qu’il accordait peu d’importance à ces «erreurs de style» commises il y a un quart de siècle.

M. Nieto lui-même n’a pas mentionné le reportage d’Aristegui Noticias lors de l’allocution qu’il a prononcée lundi devant les élèves de son ancienne école primaire à Toluca, tout près de Mexico, à l’occasion de la rentrée scolaire.

La journaliste Carmen Aristegui, qui dirige le site de nouvelles derrière les révélations de lundi, avait rapporté en 2014 le «scandale de la Maison blanche», concernant une demeure achetée par la femme d’Enrique Peña Nieto grâce au financement fourni par une compagnie ayant obtenu des contrats de la part du gouvernement. La luxueuse résidence a depuis été laissée à l’abandon par la première dame du Mexique.

Mme Aristegui a plus tard été renvoyée de la station de radio où elle travaillait lorsqu’elle avait dévoilé cette affaire. Son équipe d’enquête et elle-même ont ensuite lancé Aristegui Noticias.

Source : AFP

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.