Le parlement irakien saccagé par des manifestants

Des milliers de manifestants ont pénétré samedi dans la Zone verte à Bagdad et certains d’entre eux ont commencé à saccager le parlement irakien après le rejet par les députés d’un nouveau gouvernement, a constaté un journaliste de l’AFP.

Les manifestants en colère se sont introduits en début d’après-midi dans cette zone sous haute sécurité où se concentrent de nombreuses institutions du pays, avant de pénétrer à l’intérieur du parlement.

Ils sont parvenus à créer une ouverture en attachant des câbles au sommet d’importants murs anti-explosion protégeant la zone, selon des images diffusées par la télévision.

Ils se sont ensuite dirigés vers le parlement, où certains manifestants ont saccagé une partie du bâtiment et des bureaux. D’autres leur criaient d’agir « pacifiquement » et tentaient de limiter les destructions, a rapporté un correspondant de l’AFP sur place.

Selon ce dernier, les forces de sécurité étaient présentes mais n’ont pas tenté d’empêcher les protestataires de pénétrer dans le bâtiment.

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.