Le Cap-Vert en état d’alerte après la découverte de onze corps

Huit soldats et trois civils, dont deux Espagnols, ont été retrouvés morts ce mardi dans cet archipel africain. Les forces de sécurité sont placées en état d’alerte.

L’archipel africain se trouvant au large du Sénégal est en étant de choc. Les onze corps ont été retrouvés dans un baraquement militaire, indiquent des médias locaux, repris par l’agence Associated Press. Le baraquement protège un dispositif de communication, situé en hauteur, et les civils touchés travaillaient sur place à des réparations.

Ce bilan a été confirmé dans un communiqué par le gouvernement, indiquant qu’à la suite de cette attaque, « onze personnes ont perdu la vie. Les victimes sont de sexe masculin, âgées de 20 à 51 ans ».

 Le gouvernement a placé les forces de sécurité en état maximal d’alerte dans les ports du pays après ce qui semble être une attaque. Selon BBC Afrique, l’espace aérien du pays ainsi que l’aéroport du pays ont été fermés.

Un policier a trouvé les corps en milieu de journée, selon la télévision cap-verdienne. Les forces de l’ordre ont ensuite trouvé une voiture abandonnée qui contenait huit Kalachnikovs et des munitions.

Selon de premiers éléments, ces événements ont pour origine des motivations personnelles, ce qui exclut l’hypothèse d’un attentat contre l’Etat du Cap-Vert , indique le gouvernement.

 

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.