Le Brésil choqué par un viol collectif diffusé sur Internet

 Le viol d’une adolescente brésilienne de 16 ans par une trentaine d’hommes à Rio de Janeiro, posté sur les réseaux sociaux cette semaine, suscitait ce vendredi une vague d’indignation au Brésil.

La police de Rio a affirmé avoir identifié quatre personnes et lancé un mandat d’arrêt à leur encontre. Elle a précisé qu’elle enquêtait sur la vidéo, revendiquée par les agresseurs eux-mêmes et qui était bloquée depuis jeudi.

La jeune fille de 16 ans a été violée sous l’emprise de stupéfiants dans une favela de la zone ouest de Rio. Selon des déclarations de sa famille à la presse, elle aurait été victime d’un acte de vengeance d’un ex-petit ami. La jeune fille, traumatisée, a dit qu’elle ne se souvenait de rien. Elle a été hospitalisée pour y recevoir notamment des traitements préventifs contre le sida et l’hépatite C, rapporte l’AFP.

De nombreux internautes brésiliens scandalisés ont posté sur Facebook le slogan : « Je lutte pour la fin de la culture du viol ».

« Je dénonce avec la véhémence la plus absolue le viol de l’adolescente à Rio de Janeiro. C’est une folie qu’en plein XXIe siècle on soit confronté à des crimes barbares comme celui-là », a tweeté vendredi le président du Brésil par intérim, Michel Temer.

Mots clés:
· · · · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.