L’attaque à l’arme blanche du Minnesota menée par un «soldat de l’EI»

L’attaque à l’arme blanche qui a fait huit blessés samedi soir dans un centre commercial de l’État américain du Minnesota «a été menée par un soldat de l’État islamique», a annoncé dimanche l’agence Amaq, organe de propagande du groupe djihadiste.

«L’exécutant des attaques au couteau menées dans le Minnesota hier était un soldat de l’État islamique» (EI), indique Amaq.

Cette agence de propagande de l’EI affirme que l’attaque est «en réponse aux appels de l’État islamique à prendre pour cibles les ressortissants des pays appartenant à la coalition des croisés». Elle fait ainsi allusion aux pays faisant partie de la coalition antidjihadiste en Irak et en Syrie.

Selon la police américaine, un homme faisant «des références à Allah» a blessé huit personnes samedi soir à l’arme blanche dans un centre commercial du Minnesota, avant d’être abattu par un policier qui n’était pas en service.

«Nous avons confirmation qu’il a demandé à une personne au moins si elle était musulmane avant de l’attaquer», a également indiqué Blair Anderson, le chef de la police de St. Cloud, une ville à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Minneapolis, où les faits se sont produits dans le centre commercial Crossroads Center.

Plusieurs blessés ont été conduits à l’hôpital, et l’un d’eux a dû être maintenu hospitalisé.

L’attaquant est entré dans le centre commercial, dans cette ville de près de 70 000 habitants, vers 20h00 (21h00 HE).

Il portait l’uniforme d’un service de sécurité privé, et avait sur lui au moins un couteau, a précisé la police.

L’homme a été identifié, mais n’était connu de la police que pour des infractions mineures au Code de la route. Le chef de la police a indiqué qu’à ce stade, cette attaque ne semblait pas liée à aucun autre événement.

Le centre commercial a été fermé jusqu’à nouvel ordre.

L’EI, un groupe ultraradical sunnite qui a annoncé à l’été 2014 l’instauration d’un «califat» sur les zones qu’il contrôlait en Syrie et en Irak, a mené des attentats meurtriers dans ces deux pays, mais aussi à travers le monde faisant des centaines de morts et de blessés.

Il a appelé à plusieurs reprises à cibler les pays engagés dans la coalition internationale dirigée par Washington, qui mène depuis septembre 2014 des frappes aériennes contre les positions djihadistes en Syrie et en Irak.

Il a subi ces derniers mois d’importants revers militaires, mais l’organisation djihadiste contrôle encore de larges pans de territoires en Syrie et en Irak et continue à perpétrer des attentats sanglants.

Source : AFP

Mots clés:
· · · · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.