Les Syriens appelés aux urnes malgré la guerre

Certains votent par devoir civique ou pour soutenir Bachar al-Assad tandis que d’autres rejettent un scrutin «illégitime»: les Syriens étaient appelés mercredi aux urnes pour des législatives organisées par le régime, mais vilipendées par l’opposition.

Accompagné de son épouse, le président Assad a voté dans la matinée dans un bureau installé dans la bibliothèque nationale, place des Ommeyades. PHOTO AFP/

Accompagné de son épouse, le président Assad a voté dans la matinée

Pour ce second scrutin depuis le début de la guerre en 2011, 3500 candidats âgés de plus de 25 ans briguent les 250 sièges de député.

Selon la commission électorale, l’élection se déroule «partout sauf dans les provinces de Raqa et Idleb» aux mains de l’EI et du Front Al-Nosra, ainsi que «dans les régions qui connaissent des problèmes de sécurité», en référence aux zones tenues par les rebelles. Mais «les électeurs originaires de ces régions peuvent voter dans les secteurs tenus par l’armée», selon elle, rapporte RT.

 Sans surprise, les résultats, attendus dans les prochains jours, devraient être semblables à ceux des législatives de mai 2012, selon les experts. Le parti Baas, qui dirige le pays d’une main de fer depuis plus d’un demi-siècle, avait alors obtenu la majorité des sièges même si plusieurs autres formations avaient été autorisées à y participer, indique l’afp.

Le président Assad a voté en compagnie de son épouse dans un bureau installé à la Bibliothèque nationale.

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.