La première ministre norvégienne chasse le Pokémon à Bratislava

Si certains observateurs parlent de l’essoufflement du phénomène Pokémon Go , ce n’est visiblement pas le cas pour la première ministre norvégienne . Adepte des jeux, Erna Solberg a profité d’une visite officielle à Bratislava pour chasser le Pokémon dans les rues de la vieille ville.

Escortée par ses gardes du corps, des hauts fonctionnaires et une caméra de télévision, Mme Solberg a saisi l’opportunité d’une pause entre deux rencontres de travail pour battre le pavé, les yeux rivés sur son portable.

Erna Solberg

Erna Solberg, première ministre norvégienne depuis 2013

Si elle a traqué des Pokémons, la dirigeante conservatrice de 55 ans a expliqué à la chaîne TV2 que l’excursion visait surtout à faire éclore des œufs qui, dans le jeu en réalité augmentée, nécessitent pour certains de parcourir 10 km.

Connue jusqu’alors pour sa passion pour Candy Crush, elle expliquait la semaine dernière s’être convertie à Pokémon Go «au lendemain de deux interviews où je disais que je n’y jouais pas». «J’ai été mise au défi par ma sœur cadette qui a trouvé un Pokémon sur ma véranda», confiait-elle au journal Aftenposten.

Alors que la République tchèque occupe la présidence tournante de l’Union européenne – dont la Norvège ne fait pas partie mais à laquelle elle est étroitement associée -, Mme Solberg se trouvait à Bratislava pour y défendre les intérêts norvégiens dans le cadre des négociations à venir sur le Brexit, la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE.

Avec AFP

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.