La première Britannique autorisée à combattre est une transsexuelle

Chloe Allen, une soldate transsexuelle britannique de 24 ans qui avait intégré les Scots Guards il y a quatre ans alors qu’elle s’appelait Ben, est présentée samedi comme la première femme à combattre en première ligne.

Début juillet, le gouvernement avait annoncé accepter la recommandation de l’armée britannique de lever l’interdiction pour les femmes de combattre en première ligne. Une mesure qui devait entrer en fonction cette année.

Chloe Allen est une soldate transsexuelle britannique de 24 ans qui avait intégré les Scots Guards il y a quatre ans, alors qu'elle s'appelait Ben

Chloe Allen est une soldate transsexuelle britannique de 24 ans. Elle intégré les Scots Guards il y a 4 ans quand elle s’appelait Ben

«Je suis ravi d’avoir notre première femme servant dans une unité de combat rapproché», a déclaré dans le tabloïd The Sun le général James Everard, commandant de l’armée en opération qui a salué le courage de la soldate Allen.

«L’armée britannique prouve qu’elle est une organisation ouverte où tout le monde est le bienvenu et peut s’épanouir», s’est-il félicité. «Être le premier dans quoi que ce soit demande du courage. Je salue la soldate Chloe Allen pour être une pionnière et je lui souhaite tout le succès possible», a-t-il dit.

«J’aimerais inspirer les gens pour qu’ils soient juste eux-mêmes», a confié au Sun Chloe Allen. «Si tant est que nous soyons dans un vaste monde hostile, ce n’est pas si terrible que ce que croient les gens et c’est plus facile quand vos collègues et vos patrons sont derrière vous», a-t-elle estimé.

La décision de juillet prévoyait qu’à partir de novembre, les femmes pourraient rejoindre le Royal Armoured Corps qui opère dans les chars et autres véhicules militaires.

D’ici la fin 2018, l’infanterie, les Royal Marines et un régiment de l’armée de l’Air spécialisé dans la défense des aérodromes seront accessibles aux femmes.

Les femmes représentent actuellement 10% du personnel militaire britannique.

Jusqu’à présent, les femmes de l’armée britannique étaient autorisées à opérer sur le front mais pas à participer à des missions au contact avec l’ennemi.

Ce règlement les excluait de fait de l’infanterie et de tous les corps armés qui pourraient les exposer à des situations de combat rapproché.

Des femmes pilotent en revanche déjà des avions de chasse de la Royal Air Force, et l’ont fait notamment au-dessus de l’Irak, et la Royal Navy a levé en 2014 l’interdiction pour les femmes de servir à bord d’un sous-marin.

Source : AFP

Mots clés:
· · · · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.