La Belgique teste une école sans cours, sans examens et sans profs

Dix élèves de 6 à 16 ans vont découvrir dès ce 5 septembre un nouveau type d’enseignement en Belgique. À Genval (Brabant wallon), plus exactement, où une seconde école ouvrira ses portes en Belgique après une initiative pionnière…

Le modèle « Sudbury » s’inspire de la « Sudbury Valley School », créée aux Etats-Unis il y a 50 ans, relate RTBF.be ce mercredi. Sa particularité? Il n’y a pas de cours, ni d’examens ni de professeurs et les élèves prennent en charge eux-mêmes leur apprentissage sous l’oeil attentif de quelques accompagnateurs adultes.

Cet enseignement mise donc sur l’auto-responsabilité et cherche à générer achez l’enfant/l’adolescent sa propre motivation, à susciter lui-même son intérêt pour l’apprentissage… mais à son rythme et à sa façon « en lui donnant le temps et la liberté d’explorer là où il veut » afin d’être « en confrontation directe avec la vraie vie », explique Susan Clynes, co-fondatrice de l’école.

Bref, une démarche pionnière en Wallonie mais qui risque d’en freiner plus d’un: l’école n’est en effet pas reconnue par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Faute de subventions, elle requiert donc un investissement important de la part des parents, à raison de 25 euros par jour, soit environ 4.500 euros par an.

Source : RTBF

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.