Un chinois innocenté après 23 ans de prison

Un ressortissant chinois a été libéré lundi, après avoir passé 23 ans derrière les barreaux, rapporte le journal suisse 24heures. La justice a révisé sa condamnation pour meurtre et incendie criminel, ont annoncé les médias d’Etat.

Arrêté en 1992, l’inculpé était accusé d’avoir mis le feu à une maison et d’avoir causé la mort d’un homme dans l’incendie. Il avait été condamné à mort avec sursis.

Après de nombreux appels, un tribunal a conclu que les preuves motivant le verdict étaient insuffisantes. Il a ordonné sa remise en liberté, a informé le journal officiel China Daily sur son site.

Pas une première

L’agence de presse d’Etat, Chine nouvelle, a déclaré dimanche soir que 27 personnes avaient été sanctionnées pour la condamnation abusive de cet homme. Le gouvernement tente d’améliorer la gestion des erreurs judiciaires par les tribunaux, dans la politique promue par le président Xi Jinping pour renforcer l’état de droit et redorer l’image du système judiciaire.

En 2014, un tribunal avait acquitté de manière posthume un Mongol qui avait été exécuté pour le viol et le meurtre d’une femme dans des toilettes publiques. Un autre homme avait été plus tard condamné à mort pour ce crime.

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Les commentaires sont fermés pour cet article.