Jour historique en Colombie: fin de la guerre avec les FARC

Après 52 ans de conflit armé, la Colombie vit une journée historique aujourd’hui grâce à l’entrée en vigueur du premier cessez-le-feu bilatéral et définitif jamais signé entre la guérilla des FARC et le gouvernement.

«Ce 29 août, une nouvelle histoire commence pour la Colombie. Faisons taire les fusils. La guerre avec les FARC est terminée!», a tweeté à minuit le président Juan Manuel Santos.

«À partir de ce moment, débute le cessez-le-feu bilatéral et définitif», ont à leur tour lancé sur Twitter les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC, marxistes), principale guérilla du pays, issue en 1964 d’une insurrection paysanne et comptant encore quelque 7500 hommes.

Quelques heures plus tôt, depuis La Havane, le chef suprême des FARC, Timoleon Jimenez, dit «Timochenko», avait déclaré: «J’ordonne à (…) chacun de nos combattants de cesser le feu et les hostilités de manière définitive contre l’État colombien».

Le président Santos, chef des armées, avait le premier jeudi ordonné aux troupes colombiennes de cesser le feu contre les FARC à partir de ce lundi à 00h00.

À minuit pile, selon des radios locales, les pompiers ont fait retentir les sirènes de leurs camions dans plusieurs villes du pays, «en faveur du cessez-le-feu» comme les y avaient invités le ministère de l’Intérieur.

C’est la première fois que la Colombie va connaître un tel silence des armes, même si les FARC observent depuis juillet 2015 une cessation unilatérale des hostilités, le gouvernement ayant de son côté suspendu ses bombardements aériens contre les rebelles.

Source : AFP

Mots clés:
· · · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.