Inondations en France : «l’état de catastrophe naturelle sera reconnu»

François Hollande a annoncé jeudi que l’état de catastrophe naturelle serait reconnu dès le prochain Conseil des ministres, mercredi prochain, pour les zones «les plus touchées» par les intempéries.

«Je saisis l’occasion qui m’est donnée, venant à ce congrès, pour annoncer que l’état de catastrophe naturelle sera reconnu dans les territoires qui ont été les plus touchés par ces intempéries dès le prochain Conseil des ministres», a-t-il annoncé, devant le Congrès des maires de France, dans une déclaration rapportée par l’AFP.

«Le fonds de soutien aux collectivités locales touchées par les événements climatiques sera immédiatement activé», a enchaîné le chef de l’État. «Les inondations et les intempéries concernent plusieurs milliers de nos concitoyens obligés de quitter leur maison ou leur domicile et de vivre l’angoisse de savoir ce que vont devenir leurs biens et parfois même leurs proches», a-t-il encore souligné. «Des drames se jouent», a poursuivi le président de la République, évoquant la situation dans le Loiret, en Seine-et-Marne et dans les Yvelines.

Après plusieurs jours de crues exceptionnelles, la situation restait tendue jeudi dans la région parisienne, soit en Île-de-France, particulièrement en Seine-et-Marne, et la perspective de nouvelles pluies suscitait l’inquiétude.

La Seine-et-Marne est désormais le seul département en vigilance rouge, selon Météo France. Six départements sont en vigilance orange (Essonne, Loiret, le Loir-et-Cher, le Cher, l’Indre, et l’Indre-et-Loire), indique l’AFP.

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.