GB: Jeremy Corbyn réélu à la tête d’un Labour plus divisé que jamais

Le radical Jeremy Corbyn a été largement réélu samedi à la tête du Labour, laissant entière la fracture entre la base et l’appareil du parti travailliste et compromettant ses chances de revenir rapidement au pouvoir.

Visé par un putsch de ses députés après le vote pour le Brexit fin juin, Jeremy Corbyn est non seulement toujours aux commandes de l’opposition mais il sort renforcé après un été meurtrier pour la politique britannique et potentiellement fatal pour le Labour, vieux de 116 ans.

Réélu avec 61,8% des voix, le militant anti-austérité et pro-immigration de 67 ans a augmenté de plus de deux points son score de l’an dernier, loin devant son unique rival, le député gallois Owen Smith.

Sous un tonnerre d’applaudissements, le vétéran radical a immédiatement appelé le parti à serrer les rangs et lancé à ses opposants devant le congrès du parti réuni à Liverpool: «Travaillons ensemble pour un vrai changement».

«Nous avons dans notre parti bien plus en commun que ce qui nous divise», a-t-il insisté.

Quelque 750 de ses partisans, réunis dans un centre culturel de la ville, ont explosé de joie à l’annonce du verdict retransmis sur écran géant.

«Je suis extrêmement heureux. Non seulement il a gagné, mais il a aussi amélioré son score. Maintenant nous pouvons combattre les politiques d’austérité», s’est félicité Brian Towers, 30 ans, un informaticien venu de Manchester.

Le triomphe du barbu pacifiste solde définitivement l’héritage de Tony Blair, l’ancien premier ministre dont le virage centriste et la décision d’intervenir en Irak en 2003 avaient détourné des milliers d’adhérents du parti.

Jeremy Corbyn doit une grande partie de sa victoire aux nouveaux membres. Ils sont 300 000 à avoir pris leur carte depuis l’année dernière pour pratiquement doubler les effectifs du Labour, devenu le plus grand parti d’Europe.

Beaucoup ont été séduits par le projet de «révolution démocratique» et ses idées très à gauche, alimentant les accusations d’infiltrations du parti par des militants trotskistes et écologistes.

Source : AFP

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.