Fuite massive des sujets du baccalauréat en Algérie

L’Algérie fait face à une fraude massive aux épreuves du baccalauréat. La majorité des sujets se sont retrouvés sur Facebook avant les examens…

Le sujet de physique pour la filière «sciences expérimentale» a été diffusé sur internet et les lycéens algériens pouvaient consulter les questions en avant-première en se rendant sur Facebook. Ce ne sont pas les premiers sujets qui ont fait leur apparition en avance sur internet. Ceux de l’épreuve de français ont fuité lundi vers midi, alors que l’épreuve était prévue à 15h. Pour l’épreuve d’histoire-géographie, les questions ont été largement partagées sur les réseaux sociaux la veille de l’examen.

Pour l’agence officielle Algérie Presse service (APS), «la fuite des sujets sur les réseaux sociaux suscite colère et indignation». Le ministère de l’Education n’a pas réussi à éviter l’expérience des années précédentes où des cas de fraudes massives ont été enregistrés. «Après la fuite des sujets des sciences naturelles et de la langue française de l’examen du bac 2016, sur le réseau social Facebook la veille, le feuilleton a continué, hier, avec l’épreuve d’histoire et géographie», se désole Le Quotidien d’Oran.

Le ministère de l’Education a indiqué qu’une enquête serait ouverte afin d’ «identifier et poursuivre les personnes impliquées» dans ces affaires. A ce jour, une cinquantaine de profils Facebook seraient déjà dans le collimateur de la police.

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.