France : Une sénatrice menacée de mort après s’être étonnée d’une niche fiscale en faveur de Tsahal

Une sénatrice a déclaré vendredi avoir reçu des menaces de mort via les réseaux sociaux après s’être étonnée d’une réduction d’impôts de 60%, dont peuvent bénéficier les contribuables français qui effectuent un don à l’armée israélienne.

Le 10 mars dernier, la sénatrice UDI de l’Orne Nathalie Goulet avait posé une question écrite au secrétaire d’Etat chargé du budget, Christian Eckert, pour attirer son attention sur l’existence de d’une réduction d’impôts lorsque des dons sont envoyés à l’armée israélienne. Dans sa question écrite, Nathalie Goulet souligne notamment qu’il s’agit là « d’une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d’une armée étrangère », a rapporté i-télé.

Le ministre n’a pas encore répondu à la demande de la sénatrice, qui est également vice-présidente de la « Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat ». Par contre, Nathalie Goulet a déclaré vendredi à l’AFP avoir reçu des menaces de mort anonymes sur les réseaux sociaux.

Interrogée lors d’un déplacement, la femme politique a refusé de commenter le sujet, déclarant: « Je n’en parlerai pas ».

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.