France : François Hollande renonce à la déchéance de nationalité

Après quatre mois de débats agités, François Hollande a enterré la révision constitutionnelle qu’il avait lui-même initiée après les attentats de novembre et qui s’est abîmée sur la déchéance de nationalité.

A l’issue du Conseil des ministres, le président de la République a décidé de renoncer à la déchéance de nationalité, mesure phare de la réforme constitutionnelle décidée après les attentats du 13 novembre.

« J’ai décidé, après m’être entretenu avec les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, de clore le débat constitutionnel », a solennellement annoncé le chef de l’Etat mercredi depuis l’Elysée au cours d’une déclaration de cinq minutes.

« Un compromis » était « hors d’atteinte sur la définition de la déchéance », a-t-il déclaré, en ajoutant « J’ai décidé de clore le débat constitutionnel ».

 

 

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.