Face à Daech, 250 femmes choisissent la mort plutôt que l’esclavage

La ville irakienne de Mossoul a été le théâtre d’un véritable massacre. Le groupe Etat islamique a assassiné 250 femmes qui ont rejeté des «mariages temporaires». Une autre appellation pour désigner la mise en esclavage sexuel.

Au cours des deux dernières années, l’Etat Islamique a capturé des milliers de femmes et de très jeunes filles forcées à avoir des rapports sexuels avec des combattants islamistes.

Les djihadistes font la loi et quand ils demandent aux femmes de dire «oui» à des «mariages temporaires», elles n’ont que deux choix : mourir debout ou accepter l’esclavage. Selon Saïd Mamuzini, membre du Parti démocratique du Kurdistan, 250 d’entre elles ont refusé. Elles ont été exécutées, parfois avec leurs familles, pour avoir dit «non».

En août 2014, dans la région Sinjar, au nord de l’Irak, plus de 500 femmes et jeunes filles de l’ethnie yézidie avaient été enlevées par les combattants de Daech, pendant que  5 000 hommes environ étaient massacrés. Selon les rares combattants qui se risquent à tenter de les sauver, des douzaines d’entre elles se seraient suicidées, épuisées de vivre dans un tel enfer, souligne l’agence RT.

Mots clés:
· · · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.