Etats-Unis : Trump suggère d’interdire l’avortement et de punir les femmes qui y ont recours

Donald Trump a suggéré mercredi de punir les femmes qui avortent, suscitant des réactions ulcérées des défenseurs du droit à l’avortement et de ses rivaux politiques.

« Il doit y avoir une certaine forme de punition », a déclaré le favori des primaires républicaines sur la chaîne MSNBC, dans des extraits d’une émission qui sera diffusée dans la soirée. Il a aussi assuré qu’il fallait « interdire » l’avortement, qui a été légalisé aux Etats-Unis par une décision historique de la Cour suprême en 1973.

Dans un communiqué qu’il a publié, par la suite, pour tenter de s’expliquer, il a indiqué que cette question « n’est pas claire et devrait revenir aux Etats pour qu’ils tranchent », a indiqué l’AFP.

Donald Trump a longtemps défendu le droit à l’avortement avant de prendre position contre ce droit dans sa campagne. Ce virage a été sévèrement critiqué par sa rivale démocrate Hillary Clinton qui n’a pas tardé à réagir, dénonçant sur Twitter des propos « terrifiants et révélateurs ».

De son côté, le réseau du Planning familial, qui gère des cliniques où les femmes peuvent avorter, a estimé qu’il s’agissait d’une « incitation à la violence contre les femmes ».

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.