Egypte: heurts et arrestations au Caire et à Alexandrie

Des manifestations la rétrocession de deux îles de la mer Rouge à l’Arabie saoudite ont eu lieu vendredi au Caire et à Alexandrie. La police a utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser la foule.

Les manifestants exprimaient leur opposition à la rétrocession de deux îles de la mer Rouge à l’Arabie saoudite. Près du Syndicat des journalistes dans le centre du Caire, plus d’un millier de personnes s’étaient réunis scandant « A bas le régime militaire », un slogan connu de l’époque des soulèvements du Printemps arabe en 2011.

Haut lieu de rassemblement contre le pouvoir, le parvis du syndicat était ceinturé l’après-midi par les forces de l’ordre déployées en nombre. La loi égyptienne interdit tout rassemblement public qui ne serait pas préalablement autorisé par le ministère de l’Intérieur.

Les manifestants protestaient contre la rétrocession des deux îlots inhabités de Tiran et Sanafir au large de la péninsule du Sinaï. Cet accord, signé au cours d’une visite historique au Caire du roi Salmane d’Arabie saoudite la semaine dernière, a provoqué une vague de protestations contre le président égyptien, rapporte l’ats.

Les agents ont tiré des grenades lacrymogènes et effectué des arrestations au cours de l’une des manifestations dans le quartier de Mohandessine, dans le centre du Caire.

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.