Donald Trump enterre la hache de guerre avec Megyn Kelly

Donald Trump semble avoir enterré la hache de guerre avec une présentatrice de télévision qu’il avait précédemment insultée durant sa campagne.

Après l’avoir qualifiée de «bimbo», évoqué ses menstruations et multiplié les attaques sexistes, le candidat républicain à la Maison-Blanche s’est excusé et a adouci le ton mardi soir dans un entretien, rapporté par l’AFP, avec cette présentatrice de la chaîne Fox News, Megyn Kelly.

Megyn Kelly et Donald Trump

Megyn Kelly et Donald Trump

«Est-ce que j’ai dit cela ?» demande Donald Trump quand la journaliste évoque le terme de «bimbo». «Plusieurs fois», affirme-t-elle. «Ouh. OK. Excusez-moi», répond le candidat républicain, qui ajoute cependant qu’il ne s’agit pas de la «pire» insulte qu’a dû subir la journaliste. «Il ne s’agit pas de moi, il s’agit du message transmis aux jeunes filles et aux autres femmes», a répondu la présentatrice.

Donald Trump a aussi, selon l’AFP, avoué qu’il avait peut-être été trop loin: «j’aurais pu faire les choses différemment à plusieurs occasions». Mais il a aussi expliqué que «quand je suis blessé, je me défends durement», se qualifiant lui-même de «boxeur qui riposte», quand la journaliste lui a demandé pourquoi tous les coups semblaient permis dans sa campagne.

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.