Décès du journaliste canado-américain Morley Safer

L’éminent journaliste canado-américain de l’émission 60 Minutes, Morley Safer, qui avait été aux premières loges de la guerre américaine au Vietnam dans les années 1960, est décédé jeudi à l’âge de 84 ans, a annoncé le réseau CBS.

Les causes de son décès à sa résidence de Manhattan n’ont pas été précisées, mais on savait que l’état de santé du journaliste se détériorait, indique l’Associated Press. Il avait regardé de chez lui, dimanche dernier, l’hommage d’une heure que lui a consacré l’émission 60 Minutes pour son départ à la retraite.

Morley-Safer

Le journaliste canado-américain de l’émission 60 Minutes, Morley Safer

Le journaliste a réalisé 919 reportages au cours de ses 46 années à l’émission-phare de CBS dont il a été rapidement le coprésentateur, en alternance avec Mike Wallace. Le premier reportage de Morley Safer, en 1970, était consacré à la formation des agents de sécurité aériens aux États-Unis, souligne l’AP. Son 919e et ultime segment, un portrait de l’architecte danois Bjarke Ingels, avait été présenté en mars dernier.

Selon l’agence, Morley Safer a été le premier chef du bureau de Saïgon de CBS News et son reportage de 1965 sur les Marines américains brûlant le village vietnamien de Cam Ne, qui n’avait offert aucune résistance, a marqué un point tournant dans l’opinion publique face à la guerre dans laquelle les États-Unis étaient empêtrés.

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.