Décès de la première femme greffée du visage

Le premier patient au monde greffé du visage, la Française Isabelle Dinoire, opérée en 2005 à 38 ans après avoir été défigurée par son chien, est morte « des suites d’une longue maladie », a annoncé mardi l’hôpital universitaire d’Amiens (nord) qui la suivait depuis l’intervention.

Son décès remonte au 22 avril, mais il avait été tu depuis afin de préserver l’intimité de sa famille, a indiqué l’établissement dans un communiqué.

femme greffe

Isabelle Dinoire

Selon le quotidien français Le Figaro, qui a révélé le premier l’information, Isabelle Dinoire avait subi l’hiver dernier « un nouveau rejet du greffon et avait perdu une partie de l’usage de ses lèvres ».

« Les lourds traitements antirejet qu’elle devait prendre à vie avaient favorisé la survenue de deux cancers », ajoute le journal.

Défigurée par son chien, Isabelle Dinoire avait été en 2005 la première personne au monde à bénéficier d’une greffe du triangle facial formé par le nez, la bouche et la mâchoire.

L’opération avait été réalisée par une équipe comprenant le professeur Jean-Michel Dubernard, chirurgien français mondialement connu pour avoir effectué la première greffe d’une main en 1998, et le professeur Bernard Devauchelle, spécialiste de chirurgie maxillo-faciale.

La transplantation avait été réalisée à partir d’un greffon prélevé sur une donneuse en état de mort cérébrale encéphalique, avec l’autorisation de sa famille.

Les greffes du visage en 10 dates

– 27 novembre 2005 – FRANCE : Isabelle Dinoire, défigurée par son chien, bénéficie pour la première fois d’une greffe partielle du visage. Cette greffe nez-lèvres-menton est réalisée par l’équipe du professeur Bernard Devauchelle du centre hospitalier d’Amiens (nord), en étroite collaboration avec le professeur Jean-Michel Dubernard, à Lyon.

– 13 avril 2006 – CHINE : Une greffe sur les deux tiers du visage est réalisée à l’hôpital de Xian (nord-ouest) sur un fermier qui avait été attaqué par un ours. Il meurt en juillet 2008 après avoir délaissé ses médicaments antirejet au profit d’herbes médicinales traditionnelles.

– 21 janvier 2007 – FRANCE : Une greffe nez-bouche-menton et une partie des joues est réalisée sur un jeune homme à l’hôpital universitaire de Créteil, près de Paris, par l’équipe du Pr Laurent Lantieri. Le patient souffrait de neurofibromatose de type 1, une maladie incurable qui déforme le visage.

– décembre 2008 – É.-U. : Connie Culp, une Américaine, bénéficie d’une greffe de 80 % du visage à la Cleveland Clinic, dans l’Ohio, cinq ans après que son mari lui eut tiré une balle en pleine face. L’opération est dirigée par la docteure Maria Siemionow.

– 4-5 avril 2009 – FRANCE : Une greffe faciale accompagnée d’une greffe des deux mains, une première, est réalisée par le Pr Lantieri, sur un homme de 30 ans grièvement brûlé. Le patient décède d’une « défaillance cardiaque » deux mois plus tard.

– 9 avril 2009 – É.-U. : À Boston, une équipe du Brigham and Women’s Hospital transplante 80 % du visage d’un homme souffrant de blessures handicapantes.

– mars 2010 – ESPAGNE : une équipe de l’hôpital Vall d’Hebron de Barcelone dirigée par Joan Pere Barret réalise la première greffe totale réussie du visage sur un homme souffrant de difformité après un accident. L’intervention comprend « toute la peau et les muscles du visage, les paupières, le nez, les lèvres, le maxillaire supérieur, toutes les dents, le palais, les os des pommettes et la mandibule ».

– juin 2010 – FRANCE : le professeur Lantieri réalise à Créteil sur un patient atteint d’une maladie génétique une greffe totale du visage avec paupières et système lacrymal, qui est également présentée à cette époque comme une première.

– 19 et 20 mars 2012 – É.-U. : La greffe de la face « la plus étendue effectuée dans les annales » avec aussi les deux mâchoires, les dents et la langue est pratiquée sur un homme de 37 ans défiguré à la suite d’un accident, par le Centre médical de l’Université du Maryland.

– août 2015 – É.-U. : L’équipe du professeur Eduardo Rodriguez au centre NYU Langone de New York réalise une greffe totale du visage, du cuir chevelu, des oreilles et des conduits auditifs sur un ex-pompier volontaire. L’intervention est présentée comme la plus complète à ce jour.

Source : AFP

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.