Conflit social et spectre d’une pénurie d’essence en France

Confronté à une fronde sociale de plus en plus dure, le gouvernement français tentait mardi d’endiguer le risque d’une pénurie d’essence qui menace de paralyser le pays à moins de trois semaines du début de l’Euro de football .

Les forces de l’ordre ont débloqué au petit matin une raffinerie et un dépôt de carburant dans le sud-est du pays, dont les accès étaient occupés depuis la veille par des militants du syndicat contestataire CGT opposés à une réforme du Code du travail jugée trop libérale.

Sur place, les policiers ont rencontré «une résistance importante» avec jets de projectiles, feux de palettes et de pneus, selon la préfecture de police, qui a fait état de sept policiers légèrement blessés. Peu après l’intervention, des camions-citernes recommençaient à pénétrer dans les sites d’approvisionnement, a constaté l’AFP.

Deux mois et demi après son lancement, et alors que le mouvement contre le projet de réforme du Code du travail s’est plutôt essoufflé dans la rue, la fronde s’est singulièrement durcie ces derniers jours, avec le blocage de dépôts de carburants et raffineries un peu partout dans le pays orchestré par les militants de la CGT, indique l’AFP.

Et le conflit prend désormais des allures de bras de fer entre le gouvernement socialiste et la centrale, historiquement proche du Parti communiste et qui reste le premier syndicat de France.

 

 

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.