« Catwoman », l’épouse qui voulait assassiner son mari, condamnée à 8 ans de prison

Elle attendait son mari vêtue de noir, gants en latex, cagoule sur la tête et un revolver à la main: Laurence Vulsin, surnommée « Catwoman » par la presse, a été condamnée mercredi à Créteil à huit ans de prison pour avoir tenté d’assassiner son mari, un élu local, rapporte BFMTV. Ses deux complices, Jean-Noël Naturel et Michel Gallière, tous deux ex-policiers, ont écopé respectivement de cinq ans de prison dont un an avec sursis et cinq ans avec sursis.

Laurence Vulsin dite «Catwoman» plusieurs années avant les faits

Laurence Vulsin dite «Catwoman» plusieurs années avant les faits

La bourgeoise mondaine de 48 ans, les avait contactés en 2011 pour faire disparaître son mari. Mais elle avait finalement décidé de passer à l’acte elle-même dans la nuit du 14 au 15 juin 2011, rappelle BFMTV qui précise que pour justifier ce funeste projet, « Catwoman » a relaté avec force détails leur vie de couple cauchemardesque, émaillée de violences verbales et physiques, d’humiliations réciproques et de harcèlement. En 2011, la situation lui semblait tellement insupportable qu’elle s’était décidée à « éliminer » son époux.

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.