Canada : une vague de suicides chez les jeunes autochtones inquiète

Cinq jeunes de 15 à 20 ans de la communauté inuite de Kuujjuaq ont mis fin à leurs jours entre la mi-décembre et la mi-mars. Les policiers de Kuujjuaq sont débordés et la ville a créé un comité d’urgence et lance un appel à l’aide, rapporte Radio Canada.

La communauté inuit de Kuujjuak, dans l’Arctique québécois, est confrontée à des multiplications de cas désespérés avec le suicide de cinq jeunes, âgés entre 15 et 20 ans, sur les quatre derniers mois.

Le chef de la Première Nation crie de l’ouest de l’Ontario, Bruce Shisheesh, avait indiqué qu’une centaine de tentatives de suicide avait été répertoriée au cours des six derniers mois, avec une augmentation ces dernières semaines.

Il a annoncé sur Twitter qu’une équipe d’intervention de crise, composée de travailleurs sociaux et d’intervenants en santé mentale, se dirigeait vers ce village de 2.000 résidents isolé au sud de la Baie d’Hudson. Onze tentatives de suicide, au cours des neuf premiers jours d’avril, y ont été recensés.

Des secours ont également été envoyés  vers une petite communauté autochtone d’Ontario (centre du Canada) placée en état d’urgence ce week-end après une prolifération de tentatives de suicides.

Cette situation dramatique est révélatrice d’un malaise profond, a déploré la ministre fédérale de la Santé, Jane Philpott. « Au moment où nous parlons, il y a des communautés dans tout le pays qui font face à une même situation troublante, bien qu’elles ne soient pas sous les projecteurs aujourd’hui », a-t-elle dit lors d’un point de presse au Parlement fédéral, rapporte l’afp.

Pour tenter d’endiguer cette vague de suicides, qui pourrait se poursuivre si cette dernière venait à alimenter les pensées les plus noires des plus fragiles, la police va notamment distribuer des verrous à gâchette afin de pouvoir contrôler l’usage impulsif d’armes à feu, précise Radio Canada.

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.