Burkini : Rachid Nekkaz va payer toutes les amendes des femmes verbalisées

L’homme d’affaires Rachid Nekkaz a déclaré sur Europe1 qu’il s’engageait à payer toutes les amendes des femmes verbalisées pour port du burkini.

« J’ai déjà reçu la première amende d’une jeune femme qui avait été verbalisée à Cannes et que je vais payer dès demain. Je me fais un plaisir d’enrichir le trésor public de ces communes », a déclaré Rachid Nekkaz à Europe1, jeudi 18 août.

Rachid Nekkaz 1

Rachid Nekkaz

Ce professionnel de l’immobilier qui se qualifie lui-même de « musulman laïc » s’est engagé à régler les amendes des femmes verbalisées pour le port du burkini. Ce vêtement de bain qui couvre tout le corps fait l’objet de vives polémiques depuis depuis plusieurs jours. Plusieurs communes l’ont d’ailleurs interdit sur leurs plages. 

« Je considère que personne n’a droit en démocratie d’empêcher une personne de porter l’habit de son choix dès lors que cet habit ne représente pas un danger pour la liberté d’autrui ou la sécurité du territoire », a expliqué sur Europe 1 le quadragénaire, qui assure avoir reçu une première demande d’une « jeune femme verbalisée à Cannes ». « Je ne crois pas que le burkini soit la meilleure façon de s’intégrer dans la société européenne. Néanmoins […] il ne couvre pas le visage, contrairement au niqab », a-t-il justifié.

Nekkaz avait déjà créé, en 2010, « un fonds de défense de la liberté et de la laïcité » doté d’un million d’euros, prévu pour payer toutes les amendes liées au port du niqab dans la rue et en Europe. Selon Nice-Matin, il aurait dépensé plus de 230.000 euros depuis 2010.

 

Mots clés:
· · · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.