Brésil: un enregistrement secret force le ministre de la Transparence à démissionner

Le ministre brésilien de la Transparence, Fabiano Silveira, a démissionné lundi après la divulgation d’un enregistrement où on l’entend critiquer l’enquête en cours sur l’énorme scandale de corruption Petrobras, selon des sources officielles.

En une semaine, Fabiano Silveira est le deuxième ministre à devoir quitter le gouvernement du président par intérim du Brésil, Michel Temer, en liaison avec l’opération anti-corruption qui secoue depuis des mois les élites politiques et économiques du pays.

Dans un enregistrement rendu public par la télévision Globo dans la nuit de dimanche à lundi, on entend Fabiano Silveira discuter de l’opération anti-corruption qui a mis au jour le vaste scandale de corruption lié au groupe pétrolier public Petrobras. Ses interlocuteurs sont Renan Calheiros, président du Sénat, et Sergio Machado, ex-président de Transpetro, une filiale de Petrobras. Ces deux hommes sont l’objet d’investigations dans le cadre du scandale Petrobras, rapporte l’AFP.

La conversation date du mois de mars, à un moment où Fabiano Silveira était membre du Conseil national de la justice. On entend notamment Fabiano Silveira déclarer que le Parquet est «perdu» dans l’affaire Petrobras et conseiller Sergio Machado pour faire face à sa procédure.

Dans sa lettre de démission, Fabiano Silveira déclare n’avoir jamais imaginé «faire l’objet de spéculations si insolites».

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.