Au moins 17 morts dans des attentats à la bombe de daech à Bagdad

Au moins 17 personnes ont été tuées et plus de 50 blessées mardi dans des attentats à la bombe revendiqués par le groupe Etat islamique (EI) ayant visé plusieurs quartiers chiites de Bagdad, selon des sources médicales et de sécurité.

L’EI a revendiqué des attaques à la bombe dans le quartier al-Jadida, dans l’est de la capitale, et dans celui de Bayaa, dans le sud la ville, précisant qu’elles avaient été menées par des kamikazes portant des ceintures explosives.

L’attentat à al-Jadida a fait au moins huit morts et 29 blessés, selon des responsables. Certains ont fait état d’un attentat suicide mené par un kamikaze alors que d’autres parlaient de l’explosion d’une bombe au bord d’une route. La confusion qui règne après ce genre d’attaque donne souvent lieu à des versions contradictoires.

Dans une attaque distincte, un kamikaze s’est fait exploser dans le quartier de Bayaa, dans le sud de Bagdad, faisant au moins 9 morts et 30 blessés, ont rapporté des responsables.

Avec l’aide de la coalition internationale antidjihadistes menée par Washington, les forces armées irakiennes ont regagné beaucoup du terrain perdu face à l’EI en 2014 et cherchent désormais à reprendre Mossoul (nord), deuxième ville d’Irak et principal bastion des djihadistes. Malgré ses revers, le groupe djihadiste a continué à commettre des attentats sanglants visant notamment la communauté chiite, majoritaire en Irak, qu’il considère comme hérétique.

Source : AFP

Mots clés:
· · · · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.