Attentat d’Ankara: le PKK impliqué, 11 suspects arrêtés (MAJ)

Des éléments «quasi sûrs» impliquent les rebelles kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans l’attentat meurtrier survenu dimanche soir dans le centre d’Ankara, a affirmé lundi le premier ministre turc Ahmet Davutoglu.

«Nous disposons d’éléments très sérieux, quasi sûrs, qui impliquent l’organisation séparatiste terroriste», le PKK, a déclaré M. Davutoglu devant la presse, ajoutant que 11 suspects avaient déjà été arrêtés en lien avec l’attaque.

Sur les 37 personnes tuées par l’explosion d’une voiture piégée, 35 ont été identifiées comme des victimes, une autre comme un des auteurs de l’attaque, a-t-il ajouté, précisant que la dernière pourrait être un complice.

«À chaque fois que l’organisation terroriste est acculée et mise en difficulté par une opération des forces de sécurité, elle s’engage dans des actes qui visent directement les civils», a commenté M. Davutoglu. «Ce n’est pas la première fois que cela arrive», a insisté le chef du gouvernement.

L’armée et la police turques effectuent depuis plusieurs mois des opérations de sécurité d’envergure dans plusieurs villes du sud-est anatolien en majorité peuplé de Kurdes, où les séparatistes kurdes ont déclenché un «soulèvement» contre les forces d’Ankara.

L’attentat commis dimanche soir n’a pas été revendiqué, mais les autorités turques ont rapidement montré du doigt les rebelles kurdes, qui mènent depuis 1984 une guérilla contre Ankara ayant déjà fait plus de 40 000 morts.

La reprise des affrontements l’été dernier a mis un terme aux discussions de paix engagées à l’automne 2012 entre les deux parties. AFP

 

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.