Arabie saoudite : la hotline, destinée aux victimes de violences domestiques, saturée

Une ligne téléphonique mise à disposition des victimes d’abus et autres agressions dans le cadre de leur foyer a reçu près de 1900 appels en trois jours.

Les autorités ont ainsi annoncé que le nouveau centre d’appels destiné aux victimes de violences domestiques avait été pris d’assaut dès son ouverture, le 27 mars. En trois jours d’activité, environ 1900 requêtes ont été reçues, annonce la Saudi Gazette, citée par plusieurs médias arabes.

«Ces chiffres montrent que la violence domestique est un phénomène largement répandu dans notre société», a indiqué le vice-ministre aux affaires sociales et familiales en promettant que de nouvelles lois seraient mises en place pour mieux protéger les victimes et prévenir la violence conjugale.

king fondation

La campagne de sensibilisation aux maltraitances domestiques «No more abuse» en lancée en 2013 par la fondation du Roi Khalid

Ce centre d’appel a été créé dans le cadre de réformes initiées en 2013 par le royaume conservateur criminalisant les violences conjugales. La pénalisation des abus physiques, psychologiques et sexuels avait été saluée lors de l’adoption de la loi à l’été 2013, malgré des critiques relatives à sa mise en place.

Rappelons que les droits des Saoudiennes sont opprimés et que les restrictions imposées aux femmes  sont le fruit d’une interprétation très rigoriste de la loi islamique, la charia.

L’Arabie saoudite, le seul pays au monde à interdire aux femmes de conduire un véhicule, arrive en 134e position (sur 145 pays) en matière d’égalité des sexes selon le classement 2015 du Forum économique mondial.

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.