Deux employés de l’Union Européenne étaient des sympathisants de Daech

Selon le journal allemand Der Spiegel, deux chauffeurs travaillant pour l’Union Européenne à Bruxelles et Strasbourg ont été licenciés et font actuellement l’objet d’une enquête après la saisie de matériel djihadiste. Ils étaient des sympathisants de Daech.

Selon le journal allemand Der Spiegel, le service de sécurité du Parlement européen a déclenché l’alarme après avoir découvert que deux employés, en charge de conduire les députés, avaient en leur possession des CD contenant de la propagande de Daech.

Alors que l’on ignore les circonstances exactes et la date de cette découverte, il est indiqué que ces conducteurs travaillaient pour un sous-traitant de l’UE, qui faisait appel à leurs services autant à Bruxelles qu’à Strasbourg.

Après avoir appris que d’autres conducteurs de ce même service avaient des antécédents criminels, le bureau du Parlement européen a décidé le 11 avril de cesser toute collaboration et de n’employer à l’avenir que des chauffeurs directement recrutés par le Parlement.

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.