Agressions sexuelles à Cologne: les poursuites contre un Algérien abandonnées

La justice allemande a renoncé vendredi en plein procès à poursuivre pour «agression sexuelle» un Algérien de 26 ans soupçonné jusqu’alors d’avoir été l’un des agresseurs ayant sévi durant la nuit du Nouvel An à Cologne.

Quatre mois après la vague de violences contre des femmes le soir du réveillon du Jour de l’an, la justice peine à confondre les coupables de quelque 500 cas d’agressions sexuelles ayant fait l’objet d’une plainte. Seul un Marocain de 33 ans répond depuis le 11 avril de faits à caractère sexuel commis à Düsseldorf, explique l’AFP.

Le parquet a abandonné vendredi pendant l’audience les charges pour «agression sexuelle» contre son suspect algérien, la plaignante n’ayant pu reconnaître à la barre son supposé agresseur.

Selon l’accusation, le prévenu faisait partie d’un groupe d’une dizaine d’hommes ayant encerclé la victime à la gare de Cologne avant de la saisir au niveau des fesses, des hanches et de la taille. La scène aurait duré deux à trois minutes.

Mots clés:
· · · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.