Affaire Morandini: Mise en examen pour «corruption de mineur aggravée»

Après 48 heures de garde à vue, Jean-Marc Morandini a été mis en examen, notamment pour « corruption de mineur aggravée ».

Depuis mercredi, l’animateur était entendu par la Brigade de protection des mineurs (BPM) dans le cadre de l’enquête pour « corruption de mineurs », ouverte en parallèle à des plaintes à son encontre pour des castings controversés.

L’animateur vedette d’Europe 1, âgé de 51 ans, a passé 48 heures en garde à vue dans les locaux de la Brigade de protection des mineurs. Jean-Marc Morandini est visé par les plaintes de deux jeunes hommes, mineurs à l’époque des faits qu’ils dénoncent. L’animateur fait par ailleurs l’objet d’une enquête distincte sur des soupçons de harcèlement sexuel dans l’affaire des castings controversés révélée cet été par Les Inrocks.

Le parquet de Paris avait ouvert deux enquêtes préliminaires distinctes, l’une pour « harcèlement sexuel » au sujet des castings, l’autre sur des soupçons de « corruption de mineurs ».

Avec AFP

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.