Accusé d’intimidation physique, Justin Trudeau s’excuse

Le populaire premier ministre canadien Justin Trudeau est revenu dans la Chambre des communes sur l’incident survenu mercredi, au cours duquel il a involontairement bousculé une députée néo-démocrate. Ce geste a suscité une grande polémique au Canada et l’opposition l’a accusé d’agression physique.

Ses excuses ont été rapportée par La Presse Canadienne.  « Je tiens à présenter des excuses à la députée de Berthier-Maskinongé. Dans mon empressement, je n’ai pas fait attention aux gens autour de moi et j’ai accidentellement bousculé la députée de Berthier-Maskinongé, et c’est quelque chose que je regrette profondément », a dit le premier ministre . « Je m’excuse sincèrement pour les gestes que j’ai posés hier », a-t-il continué, avant d’ajouter qu’il se devait d’avoir, comme premier ministre, un comportement exemplaire. « Je m’attends à mieux de moi-même », a-t-il conclu.

« Ce qui est arrivé hier soir était inquiétant pour chacun des membres de cette assemblée », a déclaré la chef de l’opposition et chef par intérim du Parti conservateur, Rona Ambrose, devant la Chambre des communes. Cette dernière a précisé l’importance du respect qui doit prévaloir entre les députés afin de permettre à tous d’exercer ses fonctions. « Le comportement du premier ministre hier soir en chambre était une violation de ce respect », a déclaré Mme Ambrose sous les applaudissements de ses collègues, comme le rapporte Radio-Canada.

 

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.