A la traîne dans les sondages, Donald Trump remanie son équipe de campagne

Le candidat républicain Donald Trump, à la traîne dans les sondages, a de nouveau remanié son équipe de campagne en écartant mercredi l’homme qui essayait depuis des mois de «présidentialiser» l’image du républicain.

Stephen Bannon, à la tête du site d’informations conservateur Breitbart News, est promu directeur général. Le communiqué souligne qu’il fut qualifié dans un article de «consultant politique le plus dangereux d’Amérique».

Kellyanne Conway, une sondeuse républicaine connue, devient quant à elle directrice de campagne. En pratique, au-delà des titres, ces deux personnes deviennent les nouveaux personnages dominants de l’équipe Trump.

Paul Manafort, qui s’est retrouvé sous les projecteurs ces derniers jours pour ses liens avec l’ex-président ukrainien prorusse, Viktor Ianoukovitch, conserve son titre de «président» de l’organisation de campagne, mais sa marginalisation est établie. Il était lui-même devenu l’homme fort de l’équipe en juin, quand Donald Trump s’était séparé de son premier directeur de campagne, Corey Lewandowski.

«Je connais Steve et Kellyane depuis des années. Ils sont extrêmement capables et compétents, ils adorent gagner et savent comment gagner», a déclaré Donald Trump dans un communiqué.

L’information du remaniement a d’abord été révélée par le Wall Street Journal.

À 82 jours de l’élection, le milliardaire a perdu des points dans la course à la présidentielle après une série de dérapages. Il avait notamment tenu des propos controversés concernant les parents d’un capitaine américain musulman mort au combat.

Source : AFP

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.