Brésil: Dilma Rousseff accuse son vice-président de « trahison »

La présidente brésilienne Dilma Rousseff a accusé mardi de « trahison » son vice-président Michel Temer, qui a fait fuiter lundi l’enregistrement d’un discours préparé au cas où il succéderait à la dirigeante de gauche menacée de destitution au Parlement.

« Nous vivons des moments étranges de coup d’Etat, de farce et de trahison » a déclaré Dilma Rousseff à Brasilia, qualifiant sans le nommer Michel Temer de « chef conspirateur ».

Dans le discours, ce discret homme d’appareil qui ne cache plus ses ambitions avance que sa « grande mission désormais est d’apaiser le pays, d’unifier le pays ». Michel Temer y appelle tous les partis à travailler ensemble « pour sortir le pays de la crise » économique et politique dans laquelle le géant émergent d’Amérique latine est profondément englué, rapporte BFMTV.

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.