Maroc : la justice relâche deux hommes condamnés pour homosexualité

La justice marocaine a finalement décidé, lundi, de remettre en liberté deux hommes condamnés pour homosexualité alors qu’ils ont été victimes d’une agression homophobe très violente à Beni Mellal.

Ces deux Marocains ont passé 26 jours en prison, dans ce pays où l’homosexualité est considérée comme un délit passible de six mois à trois ans de prison ferme.

Selon les médias marocains, la deuxième victime de l’agression homophobe a été condamnée, à l’issue de son procès ce lundi 11 avril par le tribunal de première instance de Beni Mellal, à trois mois de prison avec sursis. La première victime, qui a précédemment été condamnée à une peine de 4 mois de prison ferme, a finalement été condamnée à de la prison pour la même durée mais avec sursis. Les deux homosexuels marocains ont donc été relâchés dans la foulée.

Quant aux agresseurs, si deux d’entre eux ont été innocentés, deux autres ont vu leurs peines quelque peu durcies par la Cour d’appel. Dans un premier temps condamnés à deux mois de prison avec sursis, ces derniers ont été respectivement condamnés à quatre et six mois de prison ferme. Le cinquième, mineur, sera jugé mercredi 20 avril, indique Libération.

A lire aussi :  Maroc : deux Femen expulsées d’une audience du procès d’un homosexuel

                         Enquête sur une agression homophobe : l’équipe du Petit Journal expulsée du Maroc

 

Mots clés:
· · · ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.