130 interpellations lors des manifestation contre la loi travail à Paris

Des jets et projectiles et des affrontements directs avec les forces de l’ordre ont conduit à quelque 130 interpellations dont certaines « pour vérification d’identité », selon la préfecture de police.

Les policiers ont chargé mardi à Paris des jeunes cagoulés et armés de bâtons, mêlés à des lycéens manifestant contre la loi travail. 130 personnes ont été interpellées mardi à Paris, « pour vérification d’identité », en marge du cortège des jeunes contre la loi travail, après des jets de projectiles et des affrontements avec les forces de l’ordre, a rapporté BFM TV.

Les forces de l’ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes puis chargé à plusieurs reprises, pour disperser des groupes de jeunes qui jetaient des pierres, des bouteilles en verre et des oeufs, scandant « police partout, justice nulle part » et « tout le monde déteste la police ». Sur le trajet, les commerçants ont précipitamment baissé leurs rideaux de fer.

A Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), le hall du lycée Léonard-de-Vinci a été « détruit » par un incendie volontaire, selon le ministère de l’Education nationale, qui a annoncé l’ouverture d’une enquête. Selon BFM TV, le ministère a décompté 34 lycées bloqués en France, contre quelque 170 lors de la précédente journée de mobilisation, sur les 2.500 établissements du territoire. Un chiffre très éloigné de celui de l’Union nationale lycéenne (UNL), qui en répertorie 150, dont une quarantaine en région parisienne.

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.