En Italie, voler pour manger n’est pas un délit

La Cour de cassation italienne a acquitté un sans-abri qui avait tenté de voler des saucisses et deux morceaux de fromage pour un montant total de 4,07 euros. Elle a estimé que voler de la nourriture pour un faible montant quand on a faim n’est pas un délit.

La justice a estimé que voler de la nourriture pour un faible montant quand on a faim n’est pas un délit. Elle a acquitté un sans-abri qui avait tenté de voler des saucisses et deux morceaux de fromage pour un montant total de 4,07 euros.

Les faits remontent à 2011, rapporte mardi la presse italienne. L’homme âgé d’une trentaine d’années s’était fait prendre en flagrant délit dans un supermarché de Gênes. Repéré par un client qui a alerté les gardiens, il a écopé de six mois de prison et d’une amende, virtuelle vu ses conditions très précaires, de 100 euros , rapporte les agences de presse.

Le parquet a fait appel, demandant une peine plus légère, car le jeune homme n’avait pas en fait volé la nourriture, mais seulement tenté de le faire. La Cour de cassation l’a finalement acquitté.

Le journal relève également l’ironie de la situation judiciaire en Italie. Cette tentative de vol portant sur 4,07 euros a dû passer trois degrés de justice – première instance, appel et cassation -, avec tous les frais que cela engendre, avant de mettre un point final à l’affaire.

Mots clés:
· ·
Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.